Papa ou le bide qui fait glouglou..

Et un et deux et trois.. ke-babs! (marche aussi avec pizzas, tacos, burritos,…)

Eh oui ca aurait pu être le fameux slogan de France 98, que l’on a (trop) entendu, qui au final qui nous faisait saigner des oreilles, tellement il devenait insupportable. Mais non, là pour le coup, il est temps de parler d’un sujet qui passe à l’as, sauf dans nos chemises et pantalons.

Une nouvelle facette de la vie de Papa s’offre à toi. Pour l’occasion j’ai créé mon petit chant maison: *raclement de gorge* Si toi aussi t’as pris du bide, tape dans tes mains.. si toi aussi tu sues comme un cochon tape dans tes mains. Si tes chemises sont trop serrées, si tes pantalons t’insultent la journée.. bref si ton bide a pris de la place tape dans tes mains! (A lire avec la chanson « si t’es fier d’être…. Tape dans tes mains!)

N’empêche comment t’es trop fier d’avoir vaincu les gens qui te répétaient à chaque fois que tu les rencontres: « hey et attention à la couvade hein..! » Oui? bah fermez-la tiens. Voila la réponse que tu souhaites apporter mais trop diplomate pour la lancer dans leurs dents. Bref je disais que t’es plutot fier de toi d’avoir échappé à cette fameuse couvade d’avant naissance. Mais y’a des trucs qu’on ne te dit pas..d’une moins une chose: c’est la couvade d’APRES NAISSANCE qui est violente en fait.

Comment vous la faire simple..? Avant que tu ne deviennes Papa (le rôle de ta vie.. oui oui), tu fais du sport tu fais attention (a minima) à ce que tu manges, bref tu te sens prêt à affronter la bête qui rode pour le moment dans le ventre de ta bien aimée. Tu te sens un FitDaddy le jour de l’accouchement. T’es bien dans tes baskets et surtout dans tes tshirts. T’es cool, classe, flex,.. enfin ce que tu veux quoi.

Au fur et à mesure, tes habitudes alimentaires changent, mais tu te dis « ouais mais bon j’ai pas beaucoup dormi.. c’est pour tenir. Et puis ça va j’ai pas beaucoup mangé non plus donc ça s’annule ». FAUX jeune Papa! ERREUR GRAVISSIME! C’est à ce moment piiiiiile où tu tombes dans l’échec nutritionnel, et tu fonces droit vers les bourrelets. Crois-moi, quelques-uns sont venus s’installer sur mes flancs, et pour le moment pas très motivés pour s’en aller. La faute à qui? Bibiiii!

Voyant ce naufrage s’annoncer, tu décides de mettre ta cape.. et de te reprendre en main! Tu télécharges les applis de nutrition,  les applis de sport (dont une qui en 7 minutes te démontres à quel point t’es gros et que t’as aucun souffle), tu achètes des shorts pour aller courir, et les chaussures qui vont avec. Pour te motiver tu t’abonnes sur des comptes Instagram, des pages Facebook de personnes « FIT », musclées et tout, alors que toi en regardant ton ventre qui fait des vagues t’es plus FAT que FIT (La blague est brevetée merci) La parfaite résurrection quoi! Mais le soir arrive, t’as la journée dans les pattes, t’en as plein le dos des transports, tu arrives fatigué et tu n’as qu’une envie: te poser! Mais d’abord il faut s’occuper de ton petit bout, qui gigote et qu’il faut distraire, laver, nourrir, et coucher. Et une fois que tu as rempli toutes tes missions, tu as le droit d’aller manger.

En général, les prémices d’une soirée de la loose nutritionnelle, commencent avec cette phrase « On mange quoi ce soir? » avec un petit sourire en coin. Ta femme est ta barrière qui t’empêche de sauter dans le gouffre de la graisse. Mais non tu l’enjambes, et tu regardes sur ton appli de livraison de repas à domicile, qui finit par « ..oo », et c’est le drame. Le livreur peut être là en 20 minutes avec un ENOOOORMOUUUUSS burger et des frites au cheddar. Droit dans les yeux tu regardes ta femme, et d’une voix charismatique tu lui dis « Tu veux quoi comme burger? » et tu clos la conversation en appuyant sur « Commander ».

Il faudra m’expliquer un jour, pourquoi tu as un besoin de gras, quand il s’agit de manger.C’est marrant les anglais ont trouvé un moyen d’appeler cette alimentation, moins violente: la « confort food ».Quoiqu’il en soit tu l’appelles comme tu veux, mais sur la balance, c’est le même constat.

Pourtant les salades de ma chérie sont excellentes, mais dans un coin de ta tête, il y a un petit bonhomme (bedonnant) qui prend le micro et te dit « Hey.. là là j’ai trop envie d’un tacos, pas toi? » Faiblement tu lui réponds (intérieurement sinon c’est bizarre) « Mais carrément! ». Lui a rempli sa mission et toi ton estomac.. salement.

Un matin tu te lèves, tu te regardes dans le miroir et tu te demandes qui tu as bien pu manger pour avoir un aussi gros bide. Tu vérifies dans le doute si le chat de la maison est toujours là.

Une nouvelle bataille commence.. celle de l’extinction des bourrelets! LES MECS ETES-VOUS PRETS POUR REJOINDRE MA BATAAAAILLLE?? *trompettes, tambours et peinture sur le visage* ALLONS-Y! Ayaaaaaaaaaaaaaaaa!

Du moins jusqu’au prochain enfant quoi..

 

Publicités

Auteur : dailyfreezy

Un blog, où on raconte tout ce que l'on sait, ses astuces, ses coups de mou, ses coups de gueule, sa vie (oui ici on peut). On peut être critique, mais aucun propos à caractère raciste, homophobe ou bien qui atteint l'intégrité d'une personne n'est toléré

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s